Kinshasa : la nomination des bourgmestres est irrégulière et inconstitutionnelle, selon l’ECC

L’Eglise du Christ au Congo (ECC) estime que la nomination de certains bourgmestres de Kinshasa est irrégulière et inconstitutionnelle. Dans une interview ce samedi 17 août à Radio Okapi, le porte-parole de l’ECC, Eric Senga, indique qu’il y a fraude et irrégularité. Car, note-t-il, l’arrêté du gouverneur de la ville de Kinshasa publié vendredi 16 août, ne porte pas seulement sur la permutation des bourgmestres.

« Au fond, ce que l’arrêté porte permutation. Mais à notre grande surprise, il y a des personnes qui n’ont pas été au préalable bourgmestre, mais qui entrent en mouvement de permutation. Parce que en réalité la permutation ne poserait aucun problème, du fait qu’elle relève d’un acte administratif. Mais au fond, il y a fraude. L’acte est irrégulier », a expliqué Eric Senga.

L’Eglise protestante affirme qu’elle saisira le Conseil d’Etat pour une requête en annulation de cet arrêté.

Vous pouvez écouter le révérend pasteur Eric Senga dans cet extrait :

/sites/default/files/2019-08/170819-p-f-kin_past_eric_senga_ecc_contre_nomination_des_bourgmestres_a_kin-00.mp3

Les efforts de Radio Okapi pour avoir la réaction du ministre provincial de l'Intérieur sont restés vains.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner