Nord-Kivu : 70 cas d’assassinats enregistrés en 7 mois à Goma, selon le député national Kasekwa

Le député national, Jean Baptiste Kasekwa, dénombre à ce jour, soixante-dix cas d'assassinats, en 7 mois dans la ville de Goma au Nord-Kivu. Dans une lettre du 23 août dernier, adressé à la présidente de l’Assemblée nationale, il invite Jeanine Mabunda à la mise en œuvre urgente des recommandations contenues dans le rapport de la mission parlementaire dépêchée en mars dernier à Goma.

Constituée d’un groupe de 8 députés nationaux, cette mission avait notamment entendu les responsables locaux de l’agence nationale de renseignement (ANR), l’armée ainsi que de la police, et le rapport avait été transmis à Jeanine Mabunda le 10 mai 2019.

Au cours de la plénière du 6 mars 2019, Jean-Baptiste Kasekwa avait, dans une motion d'information, alerté sur le drame de 28 cas d'assassinats à Goma en l’espace d’un mois. C’était entre les mois de février et mars 2019.

Cette motion avait conduit le bureau provisoire à dépêcher des députés à Goma pour se rendre compte de la situation, mais depuis, le rapport de ladite mission reste sans suite, malgré les audiences sollicitées à ce sujet, déplore, l’élu de Goma.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner