Kasaï : « Pour les réfugiés, la situation s’est améliorée et elle est satisfaisante », estime le HCR

« On a des réfugiés en Angola depuis 2017 qui ont fui la guerre de Kamuina Nsapu. Maintenant ils veulent rentrer. Pour eux, la situation s’est améliorée et elle est satisfaisante », a rapporté, Frédéric Cussigh, chef de la sous-délégation Grand Kasaï du HCR, au cours d’une interview ce mardi 27 août à Radio Okapi. 

Le mouvement des Congolais qui reviennent de l’Angola s’accentue au Kasaï. Plus de 3 000 réfugiés ont déjà traversé la frontière de Kamako séparant la RDC de l’Angola du 24 au 26 août, indiquent les dernières statistiques livrées par le chef de la sous-délégation Grand Kasaï du HCR. "Ces chiffres seront rapidement revus à la hausse", note-t-il.

Ces personnes qui avaient fui les violences de Kamuina Nsapu ont décidé de rentrer au pays et le HCR s’organise pour les accompagner jusque dans leurs milieux de retour, indique Frédéric Cussigh.

« Le 24 août, nous avons signé les accords tripartites entre l’Angola, la RDC et le HCR. Après le retour spontané, parce qu’il y a des réfugiés qui rentrent par eux-mêmes, on a un rapatriement organisé. C’est dire qu’en Angola, un partenaire du HCR va transporter les réfugiés au Congo (RDC). Et au Congo, on prévoit de mettre en place un centre de transit où les réfugiés auront trente-six heures pour organiser leur propre transport et continuer dans leurs villages », a noté Frédéric Cussigh.

L’idée, selon lui, est de les assister avec un soutien financier pour qu’ils puissent payer leur transport et rentrer par eux-mêmes.

« On est en train d’évaluer les besoins. On réfléchit sur l’assistance pour les abris et les maisons, parce que les gens voudront reconstruire », précise Frédéric Cussigh.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner