Sud-Kivu : 3 membres d’une famille tués par un militaire

Trois personnes, membres d’une même famille, ont été tuées par un militaire mardi 3 septembre à Kasheke en territoire de Kalehe (Sud-Kivu).

Ce soldat des FARDC est entré par effraction au domicile des victimes tuant la mère et deux de ses enfants. Il a ensuite blessé le père et un de ses garçons avant de prendre la fuite.

Le soir, les forces de sécurité en patrouille à Lemera ont mis la main sur le meurtrier. 

Les jeunes du village l’ayant appris ont voulu en finir avec lui en le lynchant, mais la hiérarchie des FARDC s’est interposée.  S’en est suivi un jet des pierres des jeunes sur la caserne des militaires. Ces jeunes ont ensuite barricadé la route et amené les corps des personnes assassinées au quartier général des FARDC et exigé à l’armée de les enterrer. Toutes ces demandes des jeunes ont été rejetées.

Mercredi 4 septembre, écoles et commerces n'ont pas ouvert à Kasheke, Lemera et ses environs.

Le commandant du 3.312e Régiment et les autorités territoriales promettent d'envoyer une délégation à Lemera pour calmer la situation.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner