Belgique : Félix Tshisekedi invite les entrepreneurs belges à investir en RDC pour diversifier l’économie nationale

Le chef de l’Etat congolais a invité ce mardi 17 septembre les entrepreneurs belges à investir en RDC dans divers domaines. Il s'exprimait devant une centaine d'entrepreneurs de la Fédération des entreprises de Belgique (FEB) à leur siège de Bruxelles.

« Le Congo d’aujourd’hui est un Congo nouveau. C’est un Congo performant, émergeant. Et ce Congo attend de la Belgique un accompagnement, maintenant ce serait bien. Ne craignez rien. L’image que vous aviez du Congo peut expliquer la frilosité que l’on peut constater, mais dites-vous bien qu’en restant à nous regarder faire, vous ratez aussi des opportunités », a lancé Félix Tshisekedi.

Il a néanmoins reconnu les maux qui gangrènent le pays et sa détermination à les éradiquer.

« Un phénomène qui a souvent fait peur aux investisseurs, ce sont les antivaleurs que nous traînons depuis des décennies, telles que la corruption, la mauvaise gouvernance, l’impunité, l’insécurité judiciaire et financière. Elles rendent tout investisseur frileux. Je veux vous rassurer. Nous avons montré la voie sur ce que nous ne tolérerons pas », a assuré M. Tshisekedi.

Le chef de l’Etat congolais a présenté son projet de diversification de l’économie de la RDC qui avait tout misé sur le secteur minier. La diversification passera par le développement des énergies vertes, l’agriculture, le secteur numérique, …

Il a reçu, à la fédération des entreprises belges, des chefs d’entreprise en tête à tête qui lui ont fait part de projets.

Assurer la stabilité sécuritaire et politique

Le Président de la république Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo a annoncé la création de l’Agence nationale de lutte contre la corruption.

« Il y a aujourd’hui plus de 80% des recettes qui échappent au trésor. Cette agence aura le pouvoir de contrôler les entreprises comme les régies financières. Un conseiller spécial ne suffit pas », argumente M. Tshisekedi.

Le président de la FEB, Bernard Gilliot, s’est réjoui pour sa part du réchauffement des liens entre les deux pays. La FEB se dit attentive aux priorités du nouveau gouvernement congolais. Les entreprises belges attendent des mesures en faveur d’un climat d’affaires propice à l’augmentation et à la diversification des flux commerciaux et d’investissements.

Les investisseurs lui ont manifesté leur intention de faire les affaires en RDC. Mais ils ont demandé au président congolais de garantir une stabilité politique et économique.

Giscard Kusema, directeur adjoint de la presse présidentielle, donne d’autres détails dans cet extrait sonore:

/sites/default/files/2019-09/180919-p-f-kin_giscard_kusema_sur_tshisekedi_et_le_patronat_belge.mp3

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner