Ituri : le gouvernement provincial veut réhabiliter 22 écoles détruites pendant le conflit

Environ 150 écoles du territoire de Djugu ne sont pas opérationnelles, a indiqué mercredi 25 septembre le ministre provincial de l'Enseignement primaire, secondaire et technique (EPST), Jean-Vianney Anyolitho Djalmoro. Ces écoles ont été soit incendiées ou saccagées pendant les atrocités. Face à ce défi, le gouvernement provincial a lancé le projet de construction et réhabilitation de 22 écoles en Ituri, dont neuf de Djugu. Selon lui, deux autres écoles, destinées aux enfants des déplacés de Djugu installés dans des sites, seront construites à Bunia.

Beaucoup d'écoles ont été la cible d'attaques des hommes armés depuis le début des atrocités en décembre 2017 dans le territoire de Djugu. Selon le ministre provincial, environ 150 écoles ont été incendiées ou saccagées.

Les parents et les élèves ont fui à la suite de l'insécurité pour s'installer dans des milieux sécurisés. De nombreux enfants ont déjà perdu deux années scolaires. Pour garantir le droit de scolarisation des milliers d'élèves affectés par la crise de Djugu, le gouvernement provincial a financé les travaux de construction de 22 écoles en Ituri, dont neuf pour le seul territoire de Djugu. Chaque école reçoit 250 tôles et de l'argent pour un coût total de 160 000 dollars américains.

Le ministre provincial de l’EPST indique que deux écoles seront construites à proximité des sites des déplacés de Djugu à Bunia. Ce qui va permettre de faire étudier plus de trois mille enfants hébergés dans deux sites.

D’après Jean-Vianney Anyolitho Djalmoro, la situation sécuritaire est précaire dans plusieurs villages en territoire de Djugu pour l'instant. Elle ne permet donc pas la réhabilitation de toutes les écoles détruites.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner