5 ans de massacre de Beni : Gilbert Kambale propose « revoir les stratégies » pour traquer les ADF

Le territoire de Beni commémore mercredi 2 octobre le cinquième anniversaire des massacres des populations dans cette partie du Nord-Kivu. Selon Gilbert Kambale, coordonnateur du Conseil des confessions religieuses en Afrique, plus de trois mille personnes ont perdu la vie. Il propose aussi de « revoir les techniques et stratégies » pour traquer les rebelles ougandais de l’ ADF, accusés d’être auteurs de ces tueries.

« Nous estimons que les efforts doivent être fournis, et il faudrait que l’on revoie les techniques, et les stratégies militaires. Nous devons aussi écouter la population. La population continue à accompagner les deux forces qui sont en train de traquer ces ADF et même la diplomatie est en train de jouer son rôle », a affirmé Gilbert Kambale.

Selon lui, c’est maintenant ou jamais qu’on doit mettre définitivement fin à la situation des massacres des populations.

« 5 ans c’est trop avec plus de 3 000 morts. C’est vraiment pénible. Nous continuons à pleurer les personnes massacrées, exécutées sauvagement, mais aussi avec tout ce qui est comme cortège de veuves et orphelins qui ne savent pas à quel saint se vouer », se dit consterné  Gilbert Kambale.

Il accuse les rebelles ADF d’être auteurs des massacres qui se commettent régulièrement à Beni sur les  civils et des militaires.

« Ce ne sont pas seulement les civils qui sont morts, même nos Forces armées, même la MONUSCO, tous ont perdu des personnes et ça, « nous compatissons ». Donc nous tous, sommes victimes », indique M. Kambale.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner