RDC-Justice : le procureur général près la Cour de cassation appelle à une lutte sans merci contre la corruption

Près d’une année après son installation effective, la Cour de cassation a fait sa rentrée solennelle ce mardi 15 octobre 2019 au cours d’une audience publique.

Au cours de cette audience, les hauts magistrats du pays et le bâtonnier national ont soulevé les thèmes portant sur la lutte contre la corruption et l’usage de faux en écriture.

Dans sa mercuriale, le procureur général près la Cour de Cassation a analysé la corruption en période électorale.

D’après Flroy Kabange, « l’infraction de corruption est diversifiée et multiple. Elle n’est pas imputable aux seuls agents publics ».

Pour sa part, le bâtonnier national Matadi Wamba a attiré l’attention du public en rappelant l’adage chinois disant que « le poisson pourrit par la tête et le reste suit ».

Parlant du combat contre la corruption, le bâtonnier pense que « ce combat ne doit pas se faire comme celui contre Ebola ». Car, estime-t-il, « la corruption est encrée en nous. S’il faut l’éradiquer, il sied de réunir tous les maillons qui la composent. Dans cette lutte, « c’est le chef qui doit montrer aux autres l’exemple à suivre » a-t-il ajouté.

Il recommande au Premier ministre de bien juguler les choses et le monde lui sera gré.

Dans son discours, le premier président de la Cour de cassation Jérôme Kitoko a rappelé que « le faux et l’usage de faux sont des infractions punissables par le code pénal congolais ».

Le Premier ministre et diverses autres personnalités ont assisté à l’audience publique de ce mardi qui marque aussi la rentrée judiciaire en RDC.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner