Sud-Kivu : le gouvernement provincial s’engage à améliorer les conditions carcérales

             

L’exécutif provincial du Sud-Kivu s’engage à améliorer les conditions de détention dans les prisons, a annoncé le gouverneur Theo Kasi Ngwabidje, samedi 19 octobre, à l’issue de la visite conjointe MONUSCO-gouvernement provincial dans les prisons centrales de Bukavu et de Kabare. Il s’agit, selon lui, notamment d’y apporter régulièrement de la nourriture, les médicaments et de désengorger les maisons carcérales. La MONUSCO a, par la même occasion, offert une quantité importante de médicaments pour la prise en charge des détenus malades.

Au cours de cette visite, Theo Kasi Ngwabidje dit avoir constaté que les constaté que les conditions carcérales « sont très, très difficiles » dans sa provine. La plupart de détenus souffrent de malnutrition et n’ont pas accès aux soins de santé de qualité. Il a donc ordonné que chaque prison de cette province soit dotée de nourriture et de médicaments chaque mois.

« Le chef de l’Etat veut qu’aujourd’hui notre justice soit réformée. Je vais lui faire rapport, pour que les conditions soient améliorées. Nous allons travailler pour qu’il y ait des solutions durables aux problèmes carcéraux », a promis Theo Kasi:

/sites/default/files/2019-10/201019-p-f-bukavuprogou_theo_kasi_sur_prison_2.mp3

La prison centrale de Bukavu, construite pour accueillir 500 personnes civiles, regorge à ce jour de 1.833 détenus, dont la moitié constituée des militaires et policiers.

                    

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner