Lutte contre les groupes armés : la société civile du Nord-Kivu soulagée par les précisions apportées par l’armée

 La société civile force vive du Nord-Kivu salue les assurances données par les autorités militaires et politiques en rapport avec la force intégrée, qui a pour mission de traquer les groupes armés opérant dans les pays des Grands Lacs.

Dans une déclaration ce lundi 28 octobre matin à Goma, son vice-président, Thomas d’Aquin Mwiti dit encourager cette idée de mutualisation des forces, mais les FARDC étant les seules à mener ces opérations. 

« Je soutiens l’idée de faire confiance à l’armée congolaise. J’encourage le langage du gouverneur du Nord-Kivu (qui a demandé à la population de faire confiance à l’armée) et je demande à la population de faire confiance à l’armée congolaise. Mais je voudrais également remercier le porte-parole des FARDC qui a démontré que nous n’avons pas besoin des forces étrangères sur le sol congolais pour combattre les groupes armés », a expliqué Thomas d’Aquin Mwiti.

Pour lui, cette collaboration militaire devrait aussi se concrétiser par l’extradition de tous les chefs rebelles qui sont à la base des tueries et de l’insécurité à l’Est de la RDC, notamment Jamil Mukulu, le chef des ADF, ainsi que d’autres qui se cachent au Rwanda et en Ouganda.  

M. Mwiti estime aussi que la réévaluation du processus DDR est très importante pour la réussite de ces opérations visant l’éradication des groupes armés.

Il pense aussi que si l’armée congolaise mène correctement ces opérations, y compris le processus DDR ainsi que cette collaboration avec les états voisins, c’est possible d’arriver réellement à mettre fin au phénomène des groupes armés.

Le samedi 26 octobre, le porte-parole des FARDC, le général Léon Kasonga avait affirmé qu’aucune armée étrangère n’entrera sur le sol congolais dans le cadre de la force intégrée.

Selon lui, la mutualisation des ressources c’est le partage des renseignements, d’informations, c’est la décision d’agir simultanément, chaque armée sur son territoire, en train d’éradiquer, mener des opérations pour combattre les groupes armés étrangers qui écument la partie Est de la RDC.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner