Tanganyika : 40% d’enfants de moins de 5 ans accusent un retard de croissance (UNICEF)


40% d’enfants de moins de 5 ans de la province du Tanganyika accusent un retard de croissance, a déclaré mercredi 20 novembre, le chef adjoint du sous-bureau de Fonds des Nations unies pour l’enfance (UNICEF) à Kalemie, Basile Lange.

« Le retard de la croissance des enfants de moins de 5 ans, a touché plus de 40,8% de jeunes et compromet le développement physique et holistique et les capacités d’apprentissage de l’enfant », a-t-il affirmé, à l’occasion de la célébration de la journée relative aux droits de l’enfant.

M. Lange a aussi relevé le problème d’accès à l’école en parlant notamment du manque d’infrastructures scolaires au Tanganyika.

« La gratuité, bien qu’effective depuis le début de cette année scolaire en cours n’a pas pour l’instant résolu le problème d’accès à l’école. Le manque des infrastructures scolaires dans tous les territoires est un facteur aggravant », a-t-il soulevé.

Par ailleurs, l’UNICEF déplore le faible taux de couverture vaccinale, soit 21%. Tout comme l’enregistrement de l’enfant à la naissance. Seuls 14 % d’enfants du Tanganyika ont pu en bénéficier.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner