Matadi : les élèves dénoncent le phénomène « cotation des cahiers » instauré par les enseignants

Le « Phénomène « cotation des cahiers » rongent plusieurs écoles secondaires de Matadi. Cette pratique instaurée par les enseignants consiste à faire payer aux élèves de l’argent avant la correction d’un devoir, d’une interrogation ou d’un examen. Pourtant, le règlement des écoles l’interdit.

Les élèves des différentes écoles de Matadi ont affirmé à Radio okapi jeudi 21 novembre que les enseignants perçoivent 1000Fc par cours avant de transcrire les points dans le cahier de côtes.

« Moi, j’ai 15 cours. Je dois me battre pour trouver 15.000 fc, sinon, je n’aurai pas des bonnes notes », raconte une élève de la 4 ème secondaire, section commerciale et administrative. 

Pour éviter de tomber dans le piège des enseignants, ces élèves ont instauré des ristournes. Ils mettent dans la caisse l’argent destiné à leur transport.  

Les enseignants prétendent que cette pratique est née suite à la gratuité de l’enseignement qui a été mise en place.

Le directeur provincial de l’éducation invite les élèves à dénoncer tous les professeurs qui se livrent à cette pratique.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner