Justice : l’Eglise du Christ au Congo salue la condamnation de Dolly Makambo

Dans une déclaration vendredi 22 novembre à Kinshasa, l’Eglise du Christ au Congo (ECC), à travers sa commission justice, paix et réconciliation, s’est félicitée de la condamnation à 10 ans de servitude pénale principale du ministre provincial de Kinshasa charge de l’intérieur Dolly Makambo.

« Ce verdict sert de leçon pour la classe politique congolaise », s’est exprimé le porte-parole de l’ECC, le pasteur Eric Senga.

D’après lui, « C’est maintenant le temps de parler de l’Etat de droit. Car, condamner un ministre provincial de l’Intérieur, en dépit des manœuvres dilatoires de l’Assemblée provinciale, traduit clairement la volonté de limiter les déviations du pouvoir politique et la garantie des droits fondamentaux des citoyens. »

L’ancien ministre provincial de l’Intérieur a passé sa première nuit en prison.

Dolly Makambo a été condamné jeudi à 10 ans de servitude pénale principale, pour le meurtre de l’administrateur gestionnaire du Centre hospitalier Vijana de Lingwala, Belvis Illo Nkunku, tué par le garde du corps de Makambo le 30 octobre.

Condamné avec circonstances atténuantes, l’ancien ministre ne bénéficie d’aucune voie de recours devant la Haute Cour militaire, sauf le pourvoi en cassation, s’il le veut.

Pour les parties civiles des familles de la victime et du centre hospitalier Vijana C’est la fin d’une procédure de flagrance :

« Nous sommes satisfaits du verdict rendu par la Haute Cour militaire ce jeudi 21 novembre », a déclaré Me Tytyra Bosenge. Ce dernier a par ailleurs précisé que des dommages et intérêts ont été alloués à toutes les parties civiles.

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner