Attaques contre les humanitaires et la MONUSCO à Beni : Jean-Pierre Lacroix exige des sanctions

Le secrétaire général adjoint des Nations unies chargé des opérations de maintien de la paix, Jean-Pierre Lacroix, demande qu’il n’y ait pas d’impunités pour les coupables d’attaques qui se sont multipliées, ces derniers jours, contre les installations de missions humanitaires et celles de la MONUSCO dans la région de Beni. Il l’a affirmé dimanche 1er décembre matin à Goma, au sortir de sa rencontre avec le gouverneur du Nord-Kivu.

Jean-Pierre Lacroix soutient que ces attaques ont été planifiées et financées :

« En fin un dernier message, c’est qu’il y n’y ait pas d’impunité. Parce que les actes qui ont été commis ces derniers jours - les attaques contre nos collègues de la réponse Ebola, les attaques contre le site de la MONUSCO à Boikené - ça n’est pas spontané, ça a été planifié, organisé et financé. Et il faut que les responsables, à tous les niveaux, soient démasqués et qu’ils puissent répondre de leurs actes. »

Il note par ailleurs un engagement de la part des autorités congolaises et de la MONUSCO « à regarder aussi de quelle manière la réponse, notamment sécuritaire, doit être à la fois améliorée surtout mieux coordonnée, par ce que, nous avons besoin, pour être efficaces, d’un partenariat très étroit, une planification conjointe, un travail conjoint, qui commence vraiment à la première étape. »

Lors de sa rencontre avec le gouverneur du Nord-Kivu, M. Lacroix dit avoir exprimé le message de solidarité et de compassion à l’égard de toutes les victimes civiles. « Il faut que nous tirions des leçons de ce qui s’est passé. En ce qui concerne la MONUSCO, nous allons regarder ce que nous pourrons faire de mieux et de manière très approfondie », poursuit-il.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner