Tueries à Beni : les députés nationaux demandent la permutation des généraux des FARDC

Les députés nationaux plaident pour la mutation des généraux et des troupes basés de l’armée affectés dans l’Est de la RDC. Ils ont exprimé cette position mercredi 4 décembre, lors de la plénière convoquée pour l’audition des ministres de la Défense et celui de l’Intérieur. Les deux devraient s’expliquer l’insécurité persistante dans la ville et le territoire de Beni.

Plus de 80 députés nationaux qui ont pris la parole lors de cette séance plénière ont estimé qu’il faut envoyer de nouvelles troupes et commandants non originaires dans la région. Ils citent notamment les exemples des généraux comme Mbuza Mabe, Bahuma, Mamadou Ndala qui ont eu du succès dans cette région sans y être originaires.

« On doit sanctionner tous ces commandants. Il faut aussi enlever toutes ces troupes qui ont fait longtemps dans cette région. Il faut envoyer des personnes en dehors de tout doute soupçonnable et en lien avec les égorgeurs [rebelles ougandais des ADF] », a affirmé le député Paul Muhindo.

En ce qui concerne la collaboration avec la MONUSCO, certains ont estimé qu’elle devrait quitter le pays.

D’autres craignent que le départ précipité de la MONUSCO joue en faveur de l’ennemie.

« Soyons prudents pour demander le départ précipité de la MONUSCO. Nous ne devons pas tomber dans ce piège pour ne pas servir le cynisme et les intérêts inavoués de ceux qui ont pris notre pays en otage », a interpellé le député Gratien Iracan.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner