Haut-Uele : au moins 28 morts dans l’éboulement d’une mine d’or à Ndiyo

Au moins 28 personnes ont été tuées samedi 14 décembre dans un éboulement de terre a la carrière artisanale d'or de Ndiyo, dans le secteur Mangbutu, en territoire de Watsa (Haut-Uele).

Selon les sources locales, le drame s'est produit vers 18 h locales lorsque le sol a cédé dans cette mine, située à 250 km au Nord-Est d'Isiro.

Ce bilan reste encore provisoire, étant donné que dans ce puit, il y avait plusieurs exploitants artisanaux, annoncent les sources au sein de l'administration minière de Watsa.

Cette information est confirmée par la société civile de Marimiza, qui renseigne que c’est Durba qui reçoit le plus grand nombre des cadavres, et les autres sont rapatriés à Ngangazo, Moku, Wanga et Watsa.

Vous pouvez écouter dans cet extrait le témoignage de Jean-Robert Atsidri Obitu, vice-président de la société civile forces vives de Marimiza.

/sites/default/files/2019-12/151219-p-f-kinshasatemoignagesocietecicileeboulememnthautuele-00.mp3

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner