Kasaï-Oriental : un ravin menace le Lycée Tujukayi de Tshilenge

Un ravin de 6 mètres de profondeur menace de faire écrouler le Lycée Tujukayi dans la cité de Tshitenge, à une dizaine de kilomètres de Mbuji-Mayi (Kasaï-Oriental). Les autorités scolaires ont lancé ce cri d’alarme, le week-end dernier, pour « sauver cette institution. »

D'après la préfète des études, la Révérende sœur Anastasie Meta, si rien n’est fait, le bâtiment risque de disparaitre.

Les galeries souterraines creusées en dessous du bâtiment scolaire par les exploitants clandestins de diamant ont créé un glissement de terrain.

Cette situation inquiète la préfète des études qui plaide pour que les autorités interviennent dans l’urgence.

« Cela fait une vingtaine d’années que rien n’a été fait. Maintenant c’est devenu un grand ravin. Nous craignons la perte de ce bijou dans le territoire de Katanda », a-t-elle déploré.

La Révérende sœur Anastasie Meta précise que si ce cri de détresse n’est pas entendu, la cité de Tshilenge ne disposera plus d’une école de référence.

« Si les autorités n’interviennent pas, ce beau bâtiment va partir. Nous avions déjà perdu l’internat en 2007. Si ce bâtiment part, nous n’aurons plus une grande école de ce style ici à Tshilenge », a-t-elle prévenu.

 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner