RDC : les professeurs de l’UNIKIN décident de suspendre les activités académiques

Dans un communiqué publié lundi 6 janvier, l’association des professeurs de l’Université de Kinshasa (APUKIN) décident de suspendre les activités académiques « jusqu’à nouvel ordre ». Cette mesure est prise à la suite des tensions qui ont prévalu l’avant-midi entre les policiers et les étudiants de cet établissement universitaire.

Les étudiants ont manifesté dans la rue pour protester contre les disparités dans la fixation des frais académiques à l’UNIKIN.  Selon eux, les montants fixés par le ministère de l’Enseignement supérieur et universitaire ne correspondent pas à ceux fixés par l’administration universitaire.

Ces frais sont évalués à 485 000 Franc congolais (285 USD) pour les classes montantes et 495 000 Francs congolais (291 USD) pour les débutants.

Les étudiants de l’UNIKIN voudraient payer le montant fixé par le Ministre de l’Enseignement supérieur et universitaire estimé à 164 000 francs congolais (96 USD).

Dans ce mouvement de protestation, les étudiants ont brûlé plusieurs édifices dont le siège de l’APUPN, la Banque commerciale du Congo (BCDC), le Rectorat, le secrétariat général académique, les services de finances et de budget, rapporte le professeur Matthieu Bokolo.

Face à tous ces dégâts, l’APUKIN propose notamment le déguerpissement de tous les étudiants des résidences universitaires et exigent des sanctions exemplaires à l’endroit des de toute personne implique dans « ses actes criminels. »

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner