RDC : mort des prisonniers à Makala, le ministère de la Justice rejette la responsabilité à celui des Finances

Le ministère de la Justice se dit préoccupé par la mort de trois détenus à la prison centrale de Makala à Kinshasa. Dans une interview accordée lundi 6 janvier à Radio Okapi, le vice-ministre de la Justice, Bernard Takayite, affirme que le ministre des Finances refuse de débloquer les fonds pour ravitailler les prisons, en dépit de plusieurs démarches effectuées.

« Nous avons toujours cherché à approvisionner les prisons après trois mois. Nous avions fait pression au Premier ministre et au ministre des Finances, mais rien n’est encore fait », s’est plaint le vice-ministre de la Justice.

Trois personnes sont mortes à la prison centrale de makala, le 5 janvier 2020, à la suite d’une pénurie en nourriture et en médicament, selon l’alerte lancée par la Fondation Bill Clinton pour la paix. Cette structure interpelle le gouvernement et le ministère public à venir en aide aux pensionnaires des prisons.

Bernard Takayite dit ne pas comprendre pourquoi le ministère des Finances ne débloque pas le fonds sollicité.

« Ça fait trois mois que nous sommes derrière ce dossier, et nous ne comprenons pas. C’est dans toutes les prisons qu’on nous appelle. Nous disons que nous nous battons pour que cet argent soit libéré », s’est-il désolé.

Il a indiqué avoir appris aux dernières nouvelles que le ministère des Finances aurait débloqué 40% du fonds demandé.

« Mais ce fonds n’est toujours pas arrivé dans les comptes des banques commerciales qui doivent le décaisser », a précisé Bernard Takayite.

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner