Kinshasa : l’interfédéral de l’UDPS exige la mise en vigueur des structures anti-corruption

Les quatre interfédérales de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS)/Tshisekedi exigent le respect et la mise en vigueur de toutes les structures anti-corruption et anti-valeurs morales. Le porte-parole de l’interfédéral du parti à Kinshasa, Me Didier Kondo, l’a affirmé dimanche 12 janvier, lors du lancement officiel de la campagne de vulgarisation en quatre langues nationales des actions et réalisations phares du Chef de l’Etat à travers le pays.

Me Didier Kondo rappelle que Félix Tshisekedi a déjà créé quelques structures anti-corruption, citant notamment l’agence pour la lutte contre la corruption, agence pour le changement des mentalités et l’agence pour la lutte contre la traite humaine.

Il a invité tous les Congolais, toutes tendances confondues, à soutenir et à accompagner le Président de la République dans son programme d’instaurer un état de droit en RDC.

« Je demande également à la base de soutenir à 100%, tout ce qui est en train de se réaliser, car il y va de l’intérêt de tout le peuple, puisque le peu d’exemple sont vraiment élogieux. Félix Tshisekedi a battu le record, en peu de temps, par rapport à tous ses prédécesseurs, qui ont passé 59 ans avant lui », a-t-il déclaré.

Me Kondo exhorte le Président de la République, à renforcer toutes ces structures de lutte contre la corruption et les antivaleurs, en vue de mobiliser les fonds à même de lui permettre de réaliser son programme d’action.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner