L’énergie et les infrastructures au menu des échanges entre Félix Tshisekedi et Abdel Fattah Al-Sissi à Londres

Le chef de l’Etat Félix Tshisekedi a échangé lundi 20 janvier avec le président égyptien Abdel Fattah Al-Sissi en marge du sommet Royaume-Uni - Afrique sur l’investissement qui se clôture ce mardi 21 janvier. Les infrastructures et l’énergie ont dominé ces échanges, selon Alexis Kayembe, conseiller spécial du chef de l’Etat aux infrastructures.

« Pour l’Egypte, la RDC reste un allié stratégique. Et l’Egypte pense qu’il est temps d’aider la RDC dans le secteur des infrastructures. Il y aura les ministres de l’énergies et de la sécurité qui vont conduire une délégation qui va visiter la RDC. L’Egypte considère le secteur de l’énergie comme stratégique. Le Président Al-Sisi est intéressé par l’intégration régionale. Il pense que les ressources énergétiques que la RDC aujourd’hui peuvent aider non seulement les Congolais, mais aussi les pays africains », a rapporté Alexis Kayembe.

Vous pouvez l’écouter dans cet extrait :

/sites/default/files/2020-01/21012020-p-f-conseiller_felix_londres-00.mp3

Le Premier ministre Boris Johnson a plaidé, dans son discours d’ouverture au forum le même mardi, en faveur d'un Royaume-Uni en tant que « partenaire d'investissement de choix » pour les pays du continent africains. Pour lui, l’Afrique est l’avenir de l’économie.

Londres a annoncé des accords commerciaux pour plus de 7 milliards et demi d'euros, entre entreprises britanniques et africaines.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner