Coronavirus : la population de Mbandaka s’inquiète de l’afflux « incontrôlé » des Chinois


La population de l’Equateur redoute de contracter l’épidémie de Coronavirus, qui secoue actuellement la Chine, à cause de l’afflux « incontrôlé » des sujets chinois sur le sol Mbandakais. Ces derniers œuvrent dans le secteur du commerce et du bois.

Certains habitants, qui gardent encore en mémoire les effets de l’épidémie de maladie à virus Ebola, disent éviter de vivre encore une infection semblable :

« Des millions des Chinois, avant même qu'il y ait la déclaration de cette épidémie, ils ont eu le temps de sortir de cette ville. Ils prolifèrent à travers toute la planète, comme, vous le savez. Ce qui veut dire que ces gens, automatiquement, ils doivent emprunter la route de Dubaï, et, comme ils font du commerce avec nous, ils sont ici, dans notre province. Et je me préoccupe surtout de porosité de nos frontières ! »

Le ministre provincial de la santé/Equateur, Bruno Efoloko, a jugé légitime la préoccupation de ses administrés, avant de recommander à la même population des mesures d’hygiène :

« Je dirais que les mesures d’hygiène, que nous avons héritées d'Ebola, continuent à être en vigueur. Il faut que la population continue à prendre des mesures d’hygiène. Et s'il y aura d'autres directives venant du niveau national, nous allons informer la population quant à ce ».

Selon lui, cette situation ne doit pas constituer un motif de stigmatisation d'un groupe de gens sans test préalable.

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner