Sud-Kivu : les armateurs menacent de suspendre le trafic sur les lacs Kivu et Tanganyika


Les armateurs exploitant le lac Kivu menacent de « cesser tout mouvement de navigation sur les lacs Kivu et Tanganyika dans les 15 jours ». Dans une déclaration rendue publique jeudi 30 janvier, ils s’insurgent contre la hausse du permis de sortie du bateau qui est passé de 10$ à 50$.

Les armateurs demandent aux voyageurs par la voie des lacs Kivu et Tanganyika de prendre des dispositions si dans les 15 jours à venir, le gouvernement congolais ne trouve pas de solution à cette préoccupation.

« Le pouvoir public a publié que nous devons payer une taxe qu’ils ont multiplié par cinq. Au lieu de payer 10 USD, compte tenu des particularités de lac Kivu et lac Tanganyika, ils ont fixé à 50$ la taxe de permis de sortie du bateau », indique Prudent Mpama, porte-parole de l’Association des armateurs du Lac Kivu (ASSALAK).

En principe, selon lui, les armateurs ne devraient pas payer cette taxe. « C’est une taxe qui dit que le bateau est en bon état de navigabilité. C’est un papier qu’on délivre à un bateau qui doit naviguer et qui certifie que le bateau n’a pas de conséquences. Mais, dans notre pays, on commence à vendre ça », regrette-t-il. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner