Dr Didier Mbayi témoigne : « Le cancer a fait des victimes dans ma famille et parmi mes amis »

« Le Cancer a fait des victimes dans ma famille et parmi mes amis », a témoigné mardi 4 février Dr Didier Mbayi Kangudie. D’un ton triste, il dit avoir successivement perdu son ami, sa mère et sa sœur au cours de l’année 2019.

« L’année 2019, j’ai perdu de manière successive un ami en Namibie. Le 31 mars, c’est la mère qui meurt d’un cancer utérin, et le 20 avril, c’est ma sœur qui meurt en Afrique du Sud d’un cancer de pancréas. Ces tragédies ont fait de moi un homme tellement brisé », pleure-t-il, dans son récit.

Il dit avoir réalisé que ses connaissances en médecine n’ont pas pu servir à sa famille.

« Ça m’a mis dans une impuissance », s’est-il ainsi exprimé à l’occasion de la journée mondiale dédiée à la lutte contre le cancer, une maladie silencieuse qui peut évoluer dans le corps humain pendant de nombreuses années.

Une impuissance qui l’a motivé à transformer sa douleur en action en mettant en place l’ONG « Toboma cancer » pour lutter contre maladie.

Dr Didier Mbayi Kangudie, spécialiste en sante publique, exprime sa douleur dans ce témoigne recueilli par Jean-Pierre Elali :

Son.

« J’ai peur, c’est ce qui me motive »

Claudia Vondrasek est une ressortissante américaine. Il a été dépisté positive à un cancer à l'âge de 49 ans avant de guérir de cette maladie. Aujourd’hui, elle joint ses efforts à ceux du Didier Mbayi Kangudie pour lutter contre cette maladie dont les soins coutent excessivement chers.

« J’ai peur, je ne veux pas partir maintenant, je ne suis pas prête. J’ai encore des choses à faire ici au Congo. La première fois que j’ai mis mes pieds au Congo, c’était en 1985. J’ai un investissement émotionnel dans ce pays », a relaté Claudia Vondrasek.

Après sa guérison, son mode de vie a complètement changé et elle chercher, du jour au jour à faire tout ce qu’elle peut pour rester en bonne santé.

« Il y a 10 ans j’ai décidé de ne plus consommer les protéines animalières, j’ai réduit la consommation de l’alcool, je ne fume pas, j’essaie de faire du sport au moins 3 fois par semaine », dit-il.

Si vous habitez Kinshasa et désirez connaitre où vous faire dépister du cancer, appelez à ce numéro : 089 35 47 376 ou écrivez à : [email protected]

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner