Ituri : 17 villages désertés à la suite des attaques des rebelles ADF

Plusieurs villages sont vidés de leurs habitants dans les groupements Bangole et Mambembe en chefferie de Babila Babombi, territoire de Mambasa, a indiqué la Convention pour le respect de droits de l’homme (CRDH) lundi 10 février. Selon cette ONG locale, ces personnes ont fui les tueries et multiples attaques des rebelles ADF enregistrées depuis le début du mois en cours.

Ces familles sont composées essentiellement des femmes et des enfants. Ils se dirigent vers le Nord-Kivu et d’autres vers Mambasa centre et Biakato. Ces déplacés sont hébergés dans des familles d’accueil, précise la CRDH. 

Face à ce déplacement massif de la population, cette ONG exprime son inquiétude sur le risque de propagation de la maladie à virus de Ebola, qui semblait être maitrisée dans la région.

Cette structure plaide pour une intervention urgente en faveur de ces déplacés, qui vivent dans des conditions difficiles.

L’administrateur du territoire intérimaire, Michel Angomba, dit attendre le rapport de ses services spécialisés sur cette crise qui risque, selon lui, de provoquer une catastrophe humanitaire dans la région.  

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner