Sud-Kivu : ville morte dans plusieurs entités de Fizi

Toutes les activités ont été paralysées lundi 10 février dans les grandes entités de du territoire de Fizi. Selon le président de la société civile du secteur de Mutambala, Joseph Apolo, la population a répondu à l’appel des organisations de la société civile qui protestent contre l’état de délabrement avancé de la route qui traverse le territoire d’Uvira, reliant la ville de Bukavu (Sud-Kivu) et celle de Kalemie (Tanganyika). 

Des sources locales renseignent que quelques élèves de l’institut Mwenge wa Taifa, qui se sont rendus ce matin à l’école, n’ont retrouvé aucun enseignant. Ils ont été vite renvoyés à la maison par d’autres jeunes. La place « maison escale », qui sert de parking pour les motos, ressemble à un désert. Il n’y a pas d’ambiance habituelle de grand carrefour.

Sur la route nationale numéro cinq, il n’y a pas de circulation. Les commerces ont fermé. La société civile appelle la population locale à refuser de payer les taxes et impôts perçus par de multiples services d’assiettes commis sur cette route nationale délabrée.

Au cours d’une rencontre la semaine dernière, le maire de la ville de Baraka, Jacques M’bochwa, a dit ne pas reconnaitre cet appel des organisations de la société civile. Pour lui, la réhabilitation de la route nationale relève de la compétence du gouvernement central. Il appelle la société civile de s’adresser aux autorités provinciales ; au lieu de faire souffrir les populations enclavées, surtout à l’extrême sud Misisi, Nyange, Lulimba et Kilembwe. 

Cette route s’est coupée au niveau du pont Sandja, à Nundu, rendant la circulation presque impossible. A plusieurs endroits, il y a présence des trous béants et des têtes d’érosions.

 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner