Lomami : une dizaine de véhicules autorisés à franchir le péage de Mwene-Ditu, après 4 jours d’immobilisation

Une dizaine de véhicules transportant du maïs ont été autorisés, mardi 11 février, à franchir le poste de péage de Mwene-Ditu au Kasaï-Oriental. Le ministre provincial de l’Intérieur, Godefroid Kabambi, qui a livré cette information, indique que ces véhicules étaient bloqués depuis 4 jours à ce poste de péage.

Godefroid Kabambi a précisé que les véhicules en transit ne sont pas concernés par la mesure interdisant toute sortie des produits vivriers vers les provinces voisines. Cette mesure a été prise pour sauvegarder le marché local.

« La mesure sur les denrées alimentaires essentiellement le maïs a été prise pour sauvegarder le marché local et prévenir la pénurie connue l’année dernière », a-t-il expliqué.

Le Directeur de la Fédération des entreprises du Congo (FEC) du Kasaï-Oriental, Dominique Ilunga, a rappelé que Mwene-Ditu est une ville ferroviaire.

Plusieurs wagons de maïs, en provenance d’autres provinces telles que la Lomami, le Haut-Katanga ainsi que le Tanganyika arrivent sur place.

Dominique Ilunga demande aux autorités de trouver des mécanismes pour sécuriser les opérateurs économiques.

« Les autorités politico- administratives de ces deux provinces doivent se mettre autour d’une table pour aplanir leurs divergences et mettre en place des mécanismes qui permettront à ce que les opérateurs économiques soient sécurisés », a-t-il demandé.

Les produits manufacturés vendus à Mwene-Ditu proviennent de Kinshasa en passant par Mbuji-Mayi. Les autorités ont intérêt de privilégier les transactions commerciales précisent les opérateurs économiques.

 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner