Goma : des dossiers judiciaires bloqués à la suite de la grève des magistrats

Tout est bloqué depuis lundi 10 février, à la suite de la grève des magistrats de Synamac qui réclament l’application du nouveau barème salarial proposé au gouvernement depuis quelques années, afin d’améliorer leurs conditions sociales. Selon Maitre Joseph Dunia, avocat au barreau de Goma, beaucoup de dossiers sont en cours, des personnes en détention et des jugements sont attendus.

L’avocat inscrit au barreau de Goma dit comprendre les revendications des magistrats, et appelle le gouvernement à respecter ses engagements.

« Nous croyons qu’il revient aux magistrats de pouvoir radicaliser la grève parce que dans tous les Etats les magistrats ont un pouvoir important et il n’est pas possible qu’ils soient traités de corrompus, d’avoir l’immoralité et pourtant les magistrats eux même acceptent de travailler dans des conditions infra humaines », a-t-il déploré.

Selon Maitre Joseph Dunia, on ne peut pas donner la justice quand on est victime de l’injustice. Pour lui, ce que subissent les magistrats congolais c’est l’injustice. Il appelle l’Etat à prendre ses responsabilités car tout est bloqué à la suite de cette grève.

« La conséquence est que tout est bloqué : les dossiers qui étaient déjà en cours, les personnes en détention préventive, les personnes qui allaient être libérées ou les jugements attendus. La faute ou la responsabilité revient à l’Etat, le gouvernement congolais doit prouver qu’il est engagé », a-t-il déploré.

 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner