Sud-Kivu : le BVES appelle les groupes armés à ne plus recruter des enfants

Le Bureau de volontariat pour la santé et l’éducation (BVES) appelle les groupes armés à cesser le recrutement et utilisation des enfants dans leurs rangs. Le directeur de cette structure Murhabazi Namegabe l’a déclaré mercredi 11 février à Bukavu, à l’occasion de la célébration de la journée internationale des enfants soldats.

D’après lui, la situation des enfants soldats reste très inquiétante dans la majeure partie du territoire de la RDC:

« Les chefs des groupes armés sont appelés à cesser le recrutement et utilisation des enfants dans leurs rangs. Mais aussi à libérer immédiatement tous les enfants qu’ils détiennent pour des fins de violences ou d’esclavage sexuel. »

Le BVES estime que des enfants continuent à être recrutés dans au moins sept à huit provinces par des groupes armés, environs 70, congolais et étrangers.

Ces derniers les recrutent et les utilisent encore dans les violences dans les communautés locales.

« La situation est encore inquiétante particulièrement dans notre province du Sud-Kivu ou plusieurs territoires de Fizi, Mwenga, Uvira, Shabunda, une partie de Walungu, une partie de Kabare et Kalehe où des enfants continuent d’être recrutés et utilisés comme combattants », déplore l’organisation.

Murhabazi Namegabe demande à tous les chefs des groupes armés rebelles de recruter des mineurs dans leurs rangs:

« Trop c’est trop, et de ne jamais recruter ni utiliser au sein de leurs rangs de personnes filles et garçons qui n’ont pas atteint l’âge de 18 ans ; de cesser le recrutement d’enfants et de remettre ceux-là qui sont déjà recrutés à l’équipe d’acteurs chargée de la protection de l’enfant. »

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner