Leïla Zerrougui appelle à une mobilisation de l’ONU «pour consolider la paix» dans la région du Kasaï

La cheffe de la MONUSCO, Leïla Zerrougui, appelle à une mobilisation des Nations unies dans leur globalité et des autorités de Kinshasa, « pour consolider la paix et tourner la page du conflit ». Elle a lancé cet appel, mercredi 12 février, lors de la fin de sa visite de deux jours au Kasaï.

«Nous devons tous ensemble, les Nations unies dans notre globalité, et pas seulement la MONUSCO parce qu’il y a beaucoup de travail de développement que la Mission ne peut pas faire (…). Il y a aussi les autorités à Kinshasa, pour essayer d’avancer, vendre le Kasaï, ses opportunités, pour consolider la paix, tourner la page du confit, s’inscrire dans le développement et renforcer les fonctions régaliennes de l’Etat», a souhaité Leïla Zerrougui.

Lors de sa tournée dans la région du Kasaï, elle s’est successivement rendue à Kananga (Kasaï-Central) et à Tshikapa (Kasaï).

Selon elle, après la crise liée au phénomène Kamuina Nsapu, il est nécessaire de se tourner vers les initiatives de développement et renforcer les fonctions régaliennes de l’Etat.

« Les défis sont énormes, les zones sont enclavées, la pauvreté est très élevée dans la zone avec tout ce qui s’est passé mais aussi le retour des réfugiés et des déplacés, il y a beaucoup de choses à faire », a poursuivi Leïla Zerrougui.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner