Gratuité de l’enseignement de base : des écoles de Molegbe saturées

Les salles de classes sont pléthoriques dans les écoles de Molegbe, à 15km du centre-ville de  (Nord-Ubangui), à la suite de la gratuité de l'enseignement de base. A l’école primaire Kwada, par exemple, une classe de classe compte cent soixante-six élèves, pour une jeune enseignante qui doit se casser en mille morceaux pour les encadrer. 

« Je place deux capitas (chefs de classe) derrière, au milieu et devant pour veiller. Cela me permet de maitriser la salle », a expliqué l’enseignante. 

Cet effectif pléthorique est dû à la fusion de deux salles de classes, faute d'enseignant, selon la sœur directrice de l'école, Augustine Daboko.

« Dans la classe de 6eme, l'enseignant a du mal pour corriger les notes d'exercice et de devoir des élèves », a-t-elle expliqué. 

Elle invite les autorités compétentes à prendre des mesures qui s’imposent. Augustine Daboko espère cependant que les choses vont changer avec le temps. « C’est un début, nous croyons que les années prochaines les choses changeront », a-t-elle affirmé.

 

 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner