Kasaï-Oriental : des animaux sauvages font rage à Katanda (député Ntumba Tshibola)

Le député national Ntumba Tshibola Bintu a demandé vendredi 21 février aux autorités compétentes de prendre des mesures qui s’imposent pour protéger les habitants de Katanda contre les animaux sauvages, qui ravagent sa circonscription électorale. Selon lui, des crocodiles, hippopotames et autres animaux sauvages ont déjà tué certains habitants et ravagé des champs. L’élu de Katanda rappelle que la vie de la population locale reste en danger.

« Dernièrement en date du 14 février, le jour de Saint Valentin, un crocodile a happé une dame, Madame Kapinga Wakamwanya âgée de 30 ans et mère de cinq enfants qui était allée puiser de l’eau à la rivière Lubilanji dans la localité Bakwanga-Masela. Cette dame a disparu jusqu’à ce jour. On ne (parvient) même pas à retrouver son corps », a déploré Ntumba Tshibola.  

Selon lui, il y a eu aussi la situation d’autres animaux sauvages dans le secteur de Tshitolo dans le village Bakwanseka, « où il y a des hippopotames qui ravagent les champs de paisibles citoyens pendant cette période où la province de Kasaï-Oriental connait encore le problème de crise de maïs et autres ».

Le député soutient avoir pris contact avec les autorités politico-administratives locales pour organiser le refoulement de tous ces animaux pour sauver les vies humaines en danger :

« Nous avons pris contact avec l’administrateur de territoire et nous envisageons de prendre contact avec le ministère de l’Environnement au niveau provincial et au niveau national, afin que l’on organise refoulement de bêtes sauvages ».

 

 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner