RDC : des présumés rebelles ADF multiplient des attaques à Mambasa

Des présumés rebelles ougandais des ADF ont de nouveau fait incursion dans la nuit de jeudi à vendredi 21 février à Lukaya à 120 kilomètres de Mambasa-Centre (Ituri) pendant qu’un groupe d’habitants revenait de l’enterrement des trois personnes, dont les corps avaient été découverts la veille dans la forêt. Le bilan provisoire des combats entre les deux parties est de sept blessés, dont deux militaires, un policier et trois civils, selon le député provincial Omer Kahindo.

Ces hommes armés portaient de longs Jackets dans lesquels étaient enfouis des armes à feu pendant leur incursion à Lukaya. Celle-ci est intervenue au moment où un groupe d’habitants, escortés par des militaires FARDC, revenaient de l’enterrement des trois personnes dont les corps avaient été découverts le mercredi dernier.

Il s’en est suivi un échange des tirs entre les deux parties.  Trois civils et un policier ont été grièvement blessés, rapporte le député provincial Omer Kahindo. Cet élu de Mambasa déplore que les ADF multiplient des attaques contre la population dans plusieurs villages de Mambasa.  

Selon l’ONG de défense de droit de l’homme CRDH rapporte, ces rebelles circulent librement dans plusieurs agglomérations de la région. Cette organisation fustige selon « l’indifférence des autorités compétentes face aux menaces permanentes de ces rebelles » contre les populations civiles. 

De son côté, l’administrateur de territoire assistant, Obed Yakani, indique que les services de sécurité sont mobilisés pour démanteler le réseau de ces rebelles. Il demande à la population de collaborer avec l’armée et la police pour mettre hors de nuire les assaillants.

Des dizaines de personnes ont été tuées par des présumés ADF depuis le début de mois de février dans le territoire de Mambasa.

 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner