Kananga : augmentation du nombre d’enfants de la rue


Les enfants vivant dans la rue deviennent de plus en plus nombreux dans la ville de Kananga. Ils commettent des forfaits qui inquiètent plus d’un habitant. La police urbaine affirme avoir interpelé deux d’entre eux qu’elle a transféré le samedi 21 février à la police de protection des femmes et enfants pour vol.

Cette catégorie d’enfants s’illustre par plusieurs actions dont le vol, les menaces, l’extorsion des biens et autres. Ils squattent souvent au rond-point Monalux, au grand marché de Katoka et à celui de Ndesha vers les rails.

Le coordonnateur provincial de l’ONG Ligue des droits de l’enfant (LIZADEEL), Jean-Malhys Lungala, s’est dit préoccupé par cette situation et appelle l’Etat à prendre ses responsabilités pour mettre fin à ce phénomène « enfant de la rue », qui prend de l’ampleur à travers la ville.

Pour sa part, la ministre provinciale du Genre, Famille et Enfants, Sylvie Kafunda, a attribué ce phénomène à la pauvreté, accentuée par crise sécuritaire qui a secoué la région.

Elle a assuré que l’exécutif provincial va bientôt prendre une série de mesures pour résoudre cette question ; avant d’inviter les parents à poursuivre l’encadrement de leurs enfants, malgré la conjoncture difficile.

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner