Kasaï-Oriental : les activités paralysées ce mercredi à Mbuji-Mayi


Les activités ont été paralysées tôt ce mercredi 4 mars dans certains quartiers de la ville de Mbuji-Mayi. Les habitants de ces quartiers sont restés cloués chez eux, craignant de sortir à la suite de l’appel d’observer la journée ville morte.

Malgré les appels au calme lancés ce mardi sur les médias par certains membres de l’UDPS, tôt ce matin, les pneus ont été brulés sur l’avenue Lumumba devant la Banque Centrale du Congo, sur l’avenue Kalonji devant le bureau du PPRD, ainsi que sur l’avenue Kalambayi Nzevu, non loin du grand marché SIMIS dans la commune de la Muya.

Au niveau de la permanence de l’UDPS à Mwa Luse, quelques motocyclistes ont essuyé des jets de pierre ce matin. S’en est suivi quelques minutes plus tard, des affrontements entre deux groupes rivaux des jeunes de l’UDPS. L’un appuie l’appel à la ville morte, l’autre rejette cette démarche. Bilan de ces affrontements : quatre blessés et quelques interpellations.

Les éléments de la police circulent dans quelques artères pour dissuader les manifestants. 

Signalons que la ville morte a été décrétée par les Parlementaires debout de l’UDPS, soutenue par le mouvement citoyen la Lucha, Lutte pour le changement, section Mbujimayi. Ils exigent la démission sans délai du gouverneur Jean Maweja et de toute son équipe.

Il lui est reproché le manque de vision et l’absence d’un programme cohérent pour le développement de la province du Kasaï Oriental.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner