Kinshasa : deux morts en cinq jours dans la commune de Mont-Ngafula

Deux jeunes gens ont été tués en l’espace de cinq jours dans les quartiers Matadi Mayo et Manzanza dans la commune de Mont-Ngafula, à Kinshasa. Le Coordonnateur de l’ONG Union pour le développement de l’humanité (UDH), Fernard Bojikile Kalombo, l’a dénoncé mercredi 4 mars 2020 dans une interview accordée à Radio Okapi.

« Un garçon a été tué dans la nuit de mardi à mercredi 4 mars à 2 heures du matin au quartier Matadi Mayo. Un autre a été tué vendredi dernier par des personnes non encore identifiées », a relaté Fernard Bojikile.

En dehors des cas de tueries, des femmes sont aussi violées presque tous les jours.

« Toujours à Matadi Mayo, une jeune dame de 31 ans a été violée par des huit hommes armés non identifiés. Nous demandons aux autorités de bien sécuriser la population. Ça ne va pas. En quatre ou cinq jours, c’est trop de cas enregistrés », se désole Fernard Bojikile.

Radio Okapi a tenté en vain d’avoir la réaction de la Police nationale congolaise (PNC).

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner