Kinshasa : la police annonce un contrôle sur « l’état physique » des véhicules à partir du lundi 16 mars

Le commissaire provincial de la police annonce le lancement pour le lundi 16 mars prochain d’une opération de contrôle forcé sur l’état physique des véhicules circulant dans la ville de Kinshasa. Le commissaire divisionnaire adjoint Sylvano Kasongo l’a fait savoir dans un communiqué publié vendredi 6 mars à l’issue de la réunion tenue jeudi dernier avec les responsables de l’Association des chauffeurs du Congo (ACCO).

L’objectif de cette rencontre était de conscientiser les chauffeurs sur le respect du code la route et l’indiscipline que beaucoup d’entre eux affichent.

Par la publication de ce communiqué, la police veut lever certaines équivoques sur ce contrôle.

Pour la police, le contrôle forcé sur l’état physique des véhicules n’est pas le contrôle technique des automobiles que seul le gouvernement provincial a la compétence de lancer.

Ce contrôle que va lancer la police concerne l’aspect extérieur et esthétique des véhicules notamment l’état des clignotants, des phares, des rétroviseurs, des pare-brises, de la peinture, de la carrosserie, des véhicules sans plaques d’immatriculation, …

« Les véhicules qui seront appréhendés seront directement conduits à la casse et aucune amande ne sera exigée au contrevenant », précise la police.

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner