Sud-Kivu : le tronçon Bukavu-Uvira bloqué à la circulation


Le trafic est bloqué mardi 10 mars sur la route Bukavu-Uvira, en passant par Nyangezi et Kamanyola dans la province du Sud-Kivu. La population a barricadé ce tronçon pour protester contre le déguerpissement

La situation reste toujours tendue à Mumosho, en territoire de Kabare à 20 km de Bukavu, dans la province du Sud-Kivu. La route nationale numéro RN5 est toujours bloquée ce mardi par la population. Ce qui rend impossible le trafic entre Bukavu -Uvira en passant par Nyangezi et Kamanyola.

La population oppose toujours une résistance aux policiers envoyés par le parquet de Bukavu pour déguerpir les occupants de cinq villages déclarés propriété privée d’un privé. Les 21 paysans interpellés et conduits au parquet lundi 9 mars ont été relâchés tard dans la soirée.

La tension est montée brusquement lundi à Mumosho dans le groupement de Mudusa en territoire de Kabare, suite à la présence d’un important dispositif de la police déployés pour chasser de force les habitants dans leurs villages considérés comme une propriété privée d’un homme d’affaire.

Ce dernier dit avoir acheté toute la concession occupée par les villageois auprès d’une société de droit Allemand. La population n’a pas bien digéré l’acte de déguerpissement alors que la médiation est en cours entre les caucus des députés de Kabare, la chefferie de Kabare, l’exécutif provincial et le prétendu propriétaire de la concession. Les échauffourées ont éclaté entre forces de l’ordre et la population locale.

La barricade de la RN5 au niveau de Mumosho paralyse les échanges commerciaux entre Bukavu, Nyangezi, Kamanyola, Uvira et Fizi.

Le chargé de presse au gouvernorat de la province du Sud-Kivu a indiqué que cette question préoccupe le chef de l’exécutif provincial ainsi que le Conseil de sécurité qui se prépare à publier incessamment un communiqué officiel.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner