Kinshasa : des militants de l’UDPS ont manifesté pour réclamer la convocation du congrès

Une vive tension a été observée jeudi 12 Mars au siège de l’Udps/ Tshisekedi à Limete. Les militants du parti présidentiel ont manifesté en brulant les pneus. Selon l’un des leaders des Forces du progrès, une plateforme des jeunes de ce parti, Héritier Bongayanga Lifulu, les manifestants se disent abandonnés par le parti. Ils réclament entre autres la mise en écart de ce qu’il qualifie « anti-valeurs » aux côtés du chef de l’Etat, mais aussi la convocation du congrès afin d’avoir de nouveaux dirigeants.

« Nous réclamons notre quota parce que nous avons combattu à l’UDPS depuis plusieurs années pour l’Etat de droit. Nous ne sommes pas satisfaits. Aujourd’hui c’est notre Président qui est à la magistrature suprême. Nous sommes proche de 2023, on ne voit rien », a-t-il dénoncé.

Selon toujours la même source, ces militants de l’UDPS réclament la convocation du congrès pour doter le parti présidentiel des nouveaux dirigeants. Ils exigent le départ de Jean Marc Kabund au poste de président ad intérim du parti et de Augustin Kabuya, au secrétariat général.

« Nous reprochons à Augustin Kabuya de ne pas suivre les statuts et le règlement d’ordre intérieur du parti », soutiennent-ils.

            

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner