Nord-Kivu : une ONG environnementale propose l'interdiction de consommer la viande issue du braconnage


L’ONG Innovation pour le développement et la protection de l’environnement (IDPE) demande au gouverneur du Nord-Kivu d'interdire la consommation de la viande issue du braconnage. Dans sa lettre du 21 mars et parvenue mercredi 25 mars à Radio Okapi, cette ONG environnementale propose que cette mesure s'ajoute à celles déjà édictées, dans la prévention contre le Coronavirus.

Cette ONG estime que de nombreux virus mortels, étant d’origine animale, la mauvaise manipulation des gibiers, en ce temps de l’épidémie pourrait s’avérer dangereuse.

Les viandes de brousse issues du Parc National de Virunga et d’autres réserves de la région, n’ayant subi aucun suivi vétérinaire et mal conservées, continuent d’alimenter les marchés noirs de Goma et d’autres centres urbains de la province du Nord-Kivu, déplore l'IDPE.

Pour cette structure, ce manque de suivi vétérinaire présente un risque de plus, de contamination et propagation du COVID-19.

Les conditions hygiéniques, entre autres attroupement des femmes aux points d’approvisionnement d’eau potable suite à sa rareté dans la ville de Goma, agravent les risques de propagation de cette maladie au Nord-Kivu.

D'où la demande de l'IDPE au gouverneur du Nord-Kivu afin de définir des mécanismes adéquats pour lutter contre le trafic des viandes issues du braconnage et pour un bon approvisionnement d’eau potable dans la ville.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner