Coronavirus : « Les Nations Unies sont pleinement mobilisées pour protéger la population », Leïla Zerrougui


La Représentante spéciale du Secrétaire général des Nations Unies en République démocratique du Congo (RDC), Leïla Zerrougui, a déclaré que les Nations Unies sont pleinement mobilisées pour soutenir les efforts des autorités congolaises et protéger la population.

Dans une adresse faite jeudi 26 mars, la cheffe  de la MONUSCO a assuré les Congolais que « le système des Nations unies en RDC-qui regroupe la MONUSCO, ainsi que les Agences, Fonds et Programmes - prend toutes les mesures nécessaires pour contenir la propagation du coronavirus en RDC, conformément aux décisions prises au niveau national et en ligne avec les recommandations de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) ».

« Le personnel des Nations unies a respecté une quarantaine auto-imposée de quatorze jours à son retour des pays les plus touchés et réduit ses déplacements au maximum, notamment à Kinshasa. La rotation du personnel en uniforme de la MONUSCO est suspendue et les voyages non essentiels à l'intérieur du pays sont limités jusqu'à nouvel ordre », a-t-elle précisé.

Pour elle, ces mesures de précaution sont mises en œuvre pour protéger notre personnel, les communautés que nous servons et la population congolaise dans son ensemble.

« Toutes ces mesures ne nous éloignent pas de notre mission première en République démocratique du Congo : venir en aide aux populations les plus vulnérables, les protéger des menaces qui pèsent sur leur sécurité physique, et faire en sorte que la RDC puisse s’engager sur la voie de la stabilité, de la paix et du développement », a indiqué la Représentante spéciale du Secrétaire général des Nations unies en RDC.

Dans cette période d’incertitude, poursuit-elle, la MONUSCO s’efforce de trouver des solutions qui permettent à la fois de contenir la propagation du virus, de soutenir les efforts du gouvernement pour venir en aide aux personnes atteintes, à travers notamment l’OMS, et de poursuivre son travail essentiel de protection des civils et d’assistance humanitaire, en particulier à l’Est du pays.

Par ailleurs, Leila Zerrougui a déclaré que le Secrétaire général des Nations Unies a lancé cette semaine un appel à un cessez-le-feu immédiat, partout dans le monde.

« En République démocratique du Congo, aussi, nous avons plus que jamais besoin de paix et de sécurité pour garantir que l’assistance sanitaire, et plus largement l’assistance humanitaire, arrive jusqu’à ceux qui en ont le plus besoin », a-t-elle indiqué.

Leïla Zerrougui a ajouté qu'elle souhaite que le personnel de santé puissent remplir leur mission.

« Nous avons besoin que les forces de sécurité puissent remplir leur mission, dans le respect des droits de chacun. Enfin, nous avons besoin que la population soit mobilisée, suive les recommandations et les directives des autorités, et reçoive le soutien nécessaire dans des conditions économiques forcément dégradées », a poursuivi la cheffe de la Mission onusienne en RDC.

« A tous les niveaux, les Nations Unies, ses Agences, Fonds et Programmes et sa Mission (MONUSCO) sont avec vous, Congolaises et Congolais, pour lutter contre cette maladie qui ravage notre monde », a-t-elle conclu.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner