Kinshasa : les autorités ont créé des conditions de propagation à grande échalle du coronavirus (Noël Tshiani)

Les autorités provinciales de Kinshasa ont créé des conditions de propagation à grande échelle du coronavirus, a estimé samedi 28 mars, l’ancien candidat à la présidentielle, Noël Tshiani. Il réagissait à la décision du report du confinement total de la capitale congolaise, 24 heures avant son application.

Noël Tshiani, président du regroupement politique Forces du changement ajoute que ces autorités ont aussi perdu toute crédibilité vis-à-vis de la population.

Le gouvernement provincial a reporté, vendredi 27 mars pour une date ultérieure, le confinement total de la capitale, annoncé la veille par le gouverneur Gentiny Ngobila.

Les raisons évoquées par le gouvernement provincial sont notamment la hausse exagérée et injustifiée des prix sur le marché et le risque et les menace d’ordre sécuritaire, avait indiqué le ministre provincial près le gouverneur et porte-parole du gouvernement, Charles Mbutamuntu Lwanga.

En effet, un engouement de la population kinoise était constaté dans les marchés. Une situation qui n'a pas permis à la population de respecter les mesures d'hygiène et autres conditions préconisées par les autorités : pas de lavage des mains après échange, pas de distance de plus ou moins un mètre les uns des autres, plus de vingt personnes rassemblées dans un lieu. Tout le monde est préoccupé par ses courses avant le confinement total, annoncé puis reporté.

Noël Tshiani s'entretient avec Paul Matendo:

/sites/default/files/2020-03/07._30032020-p-f-kininvite_du_jour_noel_tshiany-00.mp3

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner