RDC : l’UNICEF « attristé » par le nouveau décès dû à Ebola à Beni

Le Fonds des Nations unies pour l’enfance (UNICEF) se dit « attrsité » par le nouveau décès dû à l’épidémie d’Ebola dans le territoire de Beni au Nord-Kivu. Selon le communiqué de cette agence de l’ONU parvenu vendredi 10 avril à Radio Okapi, ce décès intervient, deux jours seulement avant que la République démocratique du Congo (RDC) annonce la fin de la dernière épidémie d’Ebola.

« Nous sommes très attristés par cette nouvelle, deux jours à peine avant que le gouvernement ne pose un jalon important dans la lutte contre cette épidémie mortelle », a écrit le Représentant de l'UNICEF en RDC, Edouard Beigbeder.

En effet, indique le document, le gouvernement a confirmé la mort d'un homme de 26 ans due au virus Ebola à Beni, dans l'est de la RDC.

« L'UNICEF est toujours très présent dans les zones touchées par Ebola, y compris à Beni. Nous soutenons les équipes chargées de la décontamination du foyer du cas confirmé et continuons à travailler en étroite collaboration avec les autorités sanitaires et les partenaires pour apporter un soutien aux familles touchées et à leurs enfants », ajoute le communiqué.

Ce nouveau cas confirme également l'importance d'apporter un soutien à long terme aux populations touchées et d'atténuer les risques de toute résurgence du virus, a déclaré Edouard Beigbeder.

L'épidémie qui a débuté en août 2018 et s'est étendue à trois provinces de l'Est de la RDC, est la deuxième plus meurtrière de l’histoire. Elle a tué 2 130 personnes et en a infecté 3.310.

Les enfants sont les plus touchés, puisqu'ils représentent 30% de tous les cas, contre environ 20% lors des précédentes épidémies.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner