Lubumbashi : 224 indiens en attente de leur rapatriement


Deux cents vingt-quatre indiens travaillant dans le Lualaba et dans certains coins du Haut-Katanga ont manifesté, vendredi 10 avril, leur volonté de rentrer dans leur pays à cause ralentissement de leurs activités à la suite de la pandémie du Coronavirus.

Ces Indiens qui ont rejoint Lubumbashi depuis une semaine, ont été visités par les ministres provinciaux de l’Intérieur et de la Santé du Haut-Katanga, en vue de s'imprégner de leurs conditions sanitaires. 

"Tout à l’heure je venais avec le ministre de l’Intérieur visiter quelques hôtels ou sont hébergés quelques expatriés venus du Lualaba et d’autres coins attendant l’évacuation vers leurs pays d’origine. Nous sommes allés nous rassurer de leurs conditions d’hébergement et les éventuels contacts s’ils avaient les contacts avec l’extérieur nous nous sommes rassurés que se passait bien", a déclaré le ministre provincial de la Santé Joseph Sambi Bulanda.

Pour le ministre, la Santé, cette pandémie du Coronavirus est une affaire de tout le monde.

"Nous vous disons que les gens qui vivent ici, ils sont nombreux mais nous avons identifié 224 indiens qui sont en attente de leur rapatriement. S’il y en a d’autres qui vont souhaiter de rentrer, c’est leur droit. Il y a d’autres aussi qui font confiance qui peuvent rester. Ils seront aussi sécuriser au même titre que les Congolais", a-t-il dit.  
 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner