Ituri : la police présente 27 présumés criminels au public

La police a présenté jeudi 23 avril à la presse vingt-sept présumés criminels appréhendés dans différents coins de l’Ituri. Parmi ces personnes figurent des miliciens du groupe armé de la CODECO arrêtés dans le territoire de Djugu, mais aussi des coupeurs de route qui opèrent avec des armes sur le tronçon Bunia-Kasenyi. Selon la Police, ces gens sont poursuivis entre autres pour association des malfaiteurs, détention illégale d’armes et de minutions de guerre.

Le premier groupe est constitué de civils arrêtés à Bunia, lors de différents bouclages organisés dans certains quartiers dont celui de Kindia et de Bankoko. Plusieurs effets ont été retrouvés chez ces personnes, notamment des appareils électroménagers et du chanvre. Ils sont poursuivis pour association des malfaiteurs, vol qualifié et extorsion.

Dans un autre lot, on retrouve les coupeurs de route qui extorquent des biens aux usagers de la route Bunia-Kasenyi-Tagba. Des armes de guerre avec chargeurs garnis de minutions ont été saisis entre leurs mains. Et dans la foulée, six présumés assaillants de la CODECO ont également été présentés aux différentes autorités civiles et militaires présentes sur le lieu.

La police a aussi annoncé l’arrestation des cinq éléments du groupe armé connu sous la dénomination de « Chini ya Kilima ». Selon le porte-parole de la police en Ituri, ces bandits sont actifs dans la chefferie des Andisoma au sud d’Irumu. Tous devront être transférés au parquet civil soit à l’auditorat militaire.  

Le vice-gouverneur de l’Ituri, Martin Shalo, a salué le travail réalisé par les forces de défense et de sécurité.

 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner