Maniema : les enseignants de Kibombo réclament deux mois de salaire


Les enseignants du territoire de Kibombo, dans la province de Maniema, ne sont pas payés depuis le mois de mars. Dans une intervention faite dimanche 26 avril à Radio Okapi, ils indiquent qu’ils n’ont pas encore perçu leurs salaires pour ce mois d’avril 2020.

Ils appellent le gouvernement à la responsabilité, surtout en cette période de pandémie de Coronavirus.

« Depuis le mois de mars, les enseignants de Kibombo, n’ont touché aucun rond. Nous ne savons pas pourquoi. Nous déplorons ce comportement et nous demandons aux autorités, spécialement au gouvernement central de pouvoir mettre à la disposition de la Caritas, chaque mois entre le 20 et le 25, l’argent dans le compte, pour que Caritas nous parvienne au plus tard le 30 avec les salaires des enseignants. Si non avec ce genre de comportement, l’enseignant de Kibombo n’aura pas à se développer », a déclaré l'un des ces enseignants qui a requis l'anonymat.

Cet enseignant déplore également les promesses non tenues du gouvernement pour payer les nouvelles unités.

« Comment les gens peuvent survivre dans les conditions pareilles où Coronavirus bat record dans le monde entier ? A part ça, nous regrettons également par rapport aux promesses que le gouvernement aurait tenu aux enseignants de payer les nouvelles unités au mois d’avril et en même temps augmenter les salaires comme deuxième pallier. Jusque-là, rien n’a été fait et il n’y a pas de justification », a-t-il regretté.

Ces enseignants menacent de saisir l’assemblée provinciale si cette situation persiste.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner