Nord-Kivu: 18 policiers poursuivis dans l’affaire de l’incendie de la mairie de Beni et d’une base de la MONUSCO


L'auditorat militaire près la cour militaire opérationnelle du Nord-Kivu poursuit dix-huit policiers dont quelques officiers supérieurs et subalternes. C’est l’une des conclusion des enquêtes sur l’incendie de la mairie de Beni et d’une base de la Mission de l’ONU en RDC (MONUSCO), dont les résultats ont été présentés lundi 27 avril.

Ces personnes sont pour poursuivies pour complicité d’incendie, abandon de poste, pillage et incitation des militaires à commettre des actes contraires au devoir et à la discipline militaire.

En novembre 2019, la mairie de Beni et une des bases de la MONUSCO avaient été incendiés, lors des manifestations contre l’insécurité dans cette région.

Selon des sources judiciaires, le dossier est déjà transmis à la cour militaire opérationnelle du Nord-Kivu qui doit décider de la date du début des audiences pour un procès .

16 autres civils sont arrêtés et poursuivis pour ce même dossier. Ils sont déjà transférés au Parquet près le Tribunal de grande instance de Beni.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner