Ituri : situation humanitaire préoccupante des déplacés de Fataki et Bule

Les conditions de vie des déplacées à Fataki et à Bule, dans le territoire de Djugu, en province de l'Ituri, demeurent préoccupantes. Une grande partie d'entr'eux n'a pas reçu d’assistance humanitaire depuis plusieurs mois, a constaté Radio Okapi mercredi 29 avril.  

A Bule par exemple, dans la chefferie de Bahema Badjere, ce sont plus de 15 mille ménages qui vivent dans des conditions humanitaires déplorables. La dernière assistance en vivres dont ces déplacés ont bénéficié remonte au mois de décembre 2019.

Même situation à Fataki, en secteur de Walendu Djatsi, où plus de trois mille autres personnes sont en quête des vivres.

Pour subvenir à leurs besoins, certains disent exercer de petites activités auprès des tiers. D’autres n’hésitent pas à se rendre dans leurs champs abandonnés dans des villages envahis par des assaillants de CODECO, au péril de leurs vies.

Pour le Gouverneur de l'Ituri, Jean Bamanisa, la situation est grave et cela nécessite la solidarité du gouvernement central ainsi que d’autres partenaires pour relever ce défi.
Il estime à plus d'un million, le nombre de personnes déplacées à travers l’Ituri.

La province de l'Ituri fait face depuis décembre 2017 à l’activisme des miliciens du groupe armé de la CODECO.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner