Nord-Kivu : une cinquantaine d'inspecteurs impayés depuis 2 ans


Plus de cinquante inspecteurs itinérants du secondaire réclament auprès du gouvernement provincial le paiement de leurs salaires et primes de vingt-quatre mois.

Dans un mémorandum adressé mardi 2 mai, au ministre de la formation professionnelle, arts et métiers, ces agents de l’inspection générale de l’enseignement et formation techniques professionnels, arts et métiers (EFTPM) se disent abandonner par le gouvernement. Cela, depuis leur admission au corps des inspecteurs d’Etat de la RDC.
Ils sollicitent le dénouement de leur situation salariale avec effet rétroactif dans un délai le plus court. 

« Il est inconcevable que les gens qui sont budgétisés puissent passer deux ans sans être payés, alors qu’ils ont de familles, surtout que nous ne sommes jamais invités. Avant de devenir inspecteurs nous vaquions à d’autres préoccupations, moi par exemple j’étais directeur des études. Egalement depuis que nous sommes inspecteurs certains parmi nous qui étaient, enseignants, préfets ou directeurs des études, ont été coupés sur les listings de paie par le SECOPE. Aujourd’hui le gouvernement est indifférent par rapport à cette situation. Nous sommes en train maintenant de nous demander, on nous coupe sur les listes de paie en même temps on ne nous paye pas notre rémunération et pourtant nous sommes bel et bien budgétisés. Alors, on veut que nous nous vivions comment ? » a indiqué l'un des inspecteurs, Arthur Muyali. 

Contacté, l’inspecteur principal provincial, Emmanuel Gashamba, se dit préoccuper par les réclamations de ces inspecteurs qu’il qualifie de légitime. Il encourage par ailleurs ses collègues dans leurs démarches légitimes auprès des autorités compétentes, notamment le gouvernement central.

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner