Beni : 7 civils tués et 9 disparus à Eringeti (ONG CEPADHO)

Sept civils ont été tués et neuf autres sont portés disparus endéans 48 heures, dans la région d’Eringeti, à 60 kilomètres de la ville de Beni, au Nord-Kivu. D’après le Centre d’étude pour la paix, le développement et les droits de l’Homme (CEPADHO), parmi ces victimes, figurent des pygmées, deux scieurs de bois et un enfant des trois ans. Omar Kavota, vice-président du conseil d’administration de cette ONG, pense qu’il est temps que l’armée s’implique davantage pour barrer la route à ceux qui tuent, car le bilan des tueries est trop lourd.

« Nous pensons que cette situation parait de plus en plus inquiétante. Et nous en appelons à plus d’implication des forces armées dans la sécurisation des villages et agglomérations, pour barrer la route à ces tueurs dont la mission est d’apporter le désespoir dans la population, pour (nouer) ce mariage qui est voulu de tous entre la population et l’armée. Depuis le lancement des opérations de grandes envergures contre les ADF, nous sommes à plus au moins 514 civils massacrés en représailles de ces offensives de grande envergure. Il s’agit d’un bilan qui fait froid au dos », déplore Maitre Kavota.

Selon toujours lui, les opérations de sécurisation des civils doivent prendre une allure de manière à aller vers l’atterrissage. « Il faut en finir avec cet ennemi, pour que la paix et la sécurité voulues de la population du territoire de Beni soient atteintes et le plus tôt », a-t-il conclu.

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner